• Le Saint Graal

    Une quête millénaire

    Dan Brown l'auteur de Da Vinci cide est loin d'être le premier romancier à inventer des personnages lancés dans une quête effrénée du Saint Graal.

    Il y a 800 ans, deux écrivains francais ont écrit les quatres premières histoires du Graal. Il s'agit de Chrétien de Troyes, auteur de Perceval ou le conte du Graal (1180) et de Robert De Boron, le conteur de Joseph d'Arimatie, de Merlin et de Perceval (1210 -1215).

    Origine

    En ancien francais, le mot graal désigne une coupe ou plat creux.

    Dans la tradition médiévale, le graal étais mystérieux et avait des pouvoirs magique.

    Cet objet légendaire remonterait à la mythologie celtique.

    Au début du XIIIe siècle, le Graal se cristianise. 

    Robert de Boron l'assimile au Saint Calice des évangiles, la coupe utilisée par Jésus.

    Interprétation

    Ancré dans la culture populaire, le Graal est au coeur de plusieurs oeuvres depuis près d'un millénaire.

    Dans la seconde moitier du XXe siècle, plusieurs auteurs, dont Henri Lincoln,  Michael Baigent, Richard Leigh avec l'Énigme sacrée et récemment Dan Brown, verront le Saint Graal comme une allégorie symbolisant l'union de Jésus avec Marie Madeleine dont elle aurait eu des descendants.

    Cette interprétation récente suggère que le Saint Graal serait une déformation de Sang Réal signifiant Sang Royal.

    Symbole de la quête

    Sacré et au pouvoir puissant, seul un être pur pourra  trouver le Saint Graal et en prendre possession.

    Dans les récits, tous les chevaliersdela table ronde du deuxième millénaire entreprennent une quête initiatique pour le trouver.

    Légende

    Dans les diverses versions de la légende, le Graal est représenté sous plusieurs formes: Coupe contenant le sang du Christ, plat d'argent, chaudron d'abondance, pierre magique du paradis, colombe, épée, lance, livre secret et même tête tranchée (La tête de Judas Supposément)

    Les histoires sur le graal coinsident avec la montée en puissance, au XIIe siècle, des chevaliers du temple (Templiers / The Night Templeurs). (Qui pratiquaient supposément des rituels pour le moins bizard autour de la tête de Judas.)

    Les auteurs des récits se trouvent surtout parmi les moines cisterciens et bénédictins.

    L'auteurs De Boron explique dans ses écrits que le Graal, devenu le Saint Calice, a été utilisé lors de la Cène, puis a recueilli le sang de Jésus sur la croix.

    Emportée en Grande-Bretagne, la coupe devient dans l,histoire le centre d'un mystère auquel participent les chevaliers de la Table Ronde du Roi Arthur.

    Intérêt d'Hitler

    La recherche du Saint Graal a même intéressé Adolphe Hitler . En 1940, sur les ordres d'Himmier, le capitaine Gunter Alquen et une vingtaine de soldat SS l'ont cherché au Château de Montségur et à Montserrat en France.

    Quête Modrene

    Le seigneur des anneaux, publié par Tolkien en 1954, est largement inspiré des légendes des chevaliers du roi Arthur à la recherche du Saint Graal: combat du Bien et du Mal et magie dans un monde de type médiéval.

    De nombreux jeux, dont Donjons et Dragons, réfèrent à cette notion de quête surnaturelle.

    Les jeux de quête dans un monde imaginaire se multiplient sur ordinateur.

     


  • Commentaires

    1
    nade75
    Mercredi 24 Mai 2006 à 06:12
    "donne-moi le graal je me sers un verre de sky" excuse-moi je peux pas m'en emp?er..

    http://ennemidetat.oldiblog.com
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :