•  

    Sagesse Hindouiste

    Sagesse Taoite

    Sagesse du Confucianisme

    Sagesse Biblique

    Dialogues de Plutarque

    Les confession de St-Augustin

    Traités de Sénèque

    Le livre des morts des anciens Égyptiens

    Le livre des morts Tibétains

    La marche à la lumière

    Entretiens du Bouddha

     

     


    votre commentaire
  •  

    Les premiers hommes

    Les Pemiers hommes

    L'âge de pierre

    L'âge de pierre

    Le monde antique

    Le monde antique

    Le développement des civilisations

    Le développement des civilisations

    Les populations traditionnelles

    Les populations traditionnelles

     


    votre commentaire
  •  

    Dans la Bible de Luther le quatrième commandement est traduit de la manière suivante :

    «Tu honoreras ton père et ta mère afin de vivre longtemps dans le pays que le Seigneur, ton Dieu, te donnera.»<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    Dans l'édition oecuménique ce commandement est formulé comme suit :<o:p></o:p>

     «Honore ton père et ta mère afin de vivre longtemps dans le pays que le Seigneur, ton Dieu, te donne.»<o:p></o:p>


    Si nous comparons les deux versions, celle de Luther et la version oecuménique, nous voyons une nouvelle fois que dans ces deux livres la vérité est décrite avec des mots différents. Ceci nous montre qu'il ne faudrait pas s'attacher à la lettre mais essayer de saisir le sens qui s'y cache, ce que nous ne pouvons véritablement faire qu'en aspirant à l'accomplissement quotidien des Dix Commandements et en vivant de plus en plus d'après de Dieu <o:p></o:p>

    Ainsi notre père et notre mère sont aussi nos prochains. Nous devrions les respecter et les aimer, les porter dans notre coeur, tout comme nous devrions porter dans notre coeur tous les êtres humains. Toutefois l'honneur appartient seul à Dieu, notre Seigneur. Il convient donc de faire la différence entre les notions de "respect" et d'"honneur". Nous honorons Dieu en l'aimant par-dessus tout, en le plaçant au-dessus de l'humain. Quand à notre prochain nous le respectons en lui témoignant du bien de tout notre coeur, en lui offrant notre compréhension, en n'étant pas jaloux de lui, en ne le dévalorisant pas, en lui laissant toute liberté et en lui faisant ce que nous voudrions qu'il nous fasse...

    Enfants comme parents sont des enfants de Dieu. C'est pourquoi ils sont frères et soeurs. Dans l'enfant qui, pendant sa croissance, apprend et construit les programmes nécessaires à sa vie terrestre habite un être spirituel mûr. Les parents sont seulement plus âgés en nombre d'années terrestres. Selon la Loi de Dieu ils sont les grands frères et les grandes soeurs des enfants qui sont confiés à leur garde et à leur protection.
     

    Les paroles «afin de vivre longtemps dans le pays que le Seigneur, ton Dieu, t'a donné.» signifient : La vie de celui qui se tient aux commandements de Dieu sera harmonieuse. Sa vie ne connaîtra pas de cahots importants il vivra en paix avec ses prochains. Ainsi tous ceux qui respecteront ce commandement, de même que les autres commandements, pourront vivre ensemble en paix dans leur pays.


    1 commentaire
  • Histoire cocasse

    Pris Dans la Kabale: (réédité - simplifier)

    Il y a très longtemps, sur terre, les hommes vivaient le paradi,

    Pas de maladie, pas de mort, de de faim... le paradi,

    Mais l'homme sachant qu'il recevait tout cela de Dieu,

    se senti lasse, de recevoir sans pourvoir donner,

    alors ils sommèrent Dieu, et expliquairent à Dieu,

    Dieu tu nous donnes tout, mais nous nous ne pouvons rien offrir,

    Nous aimerions pouvoir mériter ce que nous recevons,

    et nous aimerions pouvoir donner tout comme toi.

    Dieu leur répondit, je dois vous donner le libre arbitre

    afin que vous puissiez mériter se que vous recevez,

    et avec le libre arbitre, je doit vous donner la connaissance

    du Bien et du Mal ainsi vous pourrez choisir et recevoir ce que vous méritez.

    Mais si je vous donne LA connaissance et le Libre Arbitre,

    je ne pourrez plus jamais intervenir, sans votre permission sincère.

    Es-ce bien se que vous voullez? Oui lui répondirent les hommes.

    ainsi il invita Adam et Eve à se rendrent au jardin d'Éden

    afin d'y manger le fruit de la connaissance.

    LOLOLO suite Juste drôle!

    Le lendemain Adam s'approcha de l,arbre afin d'y cueillir le fruit,

    mais un serpent se mit a lui parler, Adam se sauva a toute jambe,

    Eve qui était curieuse alla voir de quoi il s'agissait,

    rendu a l'arbre le serpent se mit a lui parler,

    elle lui dit t'a pas idée combien sa fait du bien d'avoir enfin une conversation intelligente et ils piquèrent une jasette en mangant une pomme... LOLOLO

    OK Juste drôle !

     

     


    votre commentaire
  • Pauvre pauvre de lui,

    qu’il fait don pitié,

     Dieu n’étant qu’amour et pardon l`a rejeter lui et seulement lui,

     juste parce qu’il voulait être parfait comme Dieu lui-même...

    Cela me donne juste le goût de le prendre dans mes bras lui faire une grosse caresse

    et lui donner tout l'amour qu'il tente désespérément nous extirper.

    Non Non je ne vous pas mon âme au Diable, car personnelement l'image que je m'en fait

    est tout autre que celle qui nous a été imposée.

    Non pour moi le diable comme les Anges sont des ascensseurs qui nous font évolués ou dégradés se sont des énergies qui transporte, nos bonnes et mauvaises actions... et qui nous rends notre change (monnais) So finalement ensemble ils sont le Destin.

    Je m'explique lorsque l'on recoit... de la vie la plupart des gens diront que c'est grâce à un entité quelconque, et lorsque la vie nous prend... ils croient que c'est le Diable ou pire Dieu qui leur en veux.

    Non comme nous récoltons se que nous semons et que ni Dieu ni le diable ne sement, il ne reste qu'a NOUS regarder dans le miroir et dire de ma faute de ma propre faute.

    Naturellement, personne ne peut demander a un enfant de penser ou même comprendre ce que je viens d'écrire, mais n'ayant rien eu de gratuit dans mon enfance je vous dit qu'il est possible de devenir une bonne personne peu importe ce que tu as vécu, il s'agit de changer ton regard de place, de voir différamment, de demander de l'aide mais de ne pas décevoir en retour, de trouver le plus possible du possitif qui te permettera de t'abandonner complêtement a Dieu lorsque tu auras tout tenté toi même.

    Seulement des fois il faut récolté se qu'on n'a semé et notre temps arrive a échéance, l'acceptation de la situation est la meilleur descision, et surtout pardonne toi toi même car     Dieu la déja fait, mais tu ne (toi) t'accordera pas de le rejouindre, si tu ne te pardonne pas.....................


    votre commentaire