•  

    Un jour, lorsque j'étais enfant, je me suis imaginée l'univers comme étant un grand géant,

    dans le quel nous habitions, comme sur une cellule de notre propre corps.

    Quelle belle vision, n'es-ce pas?

     En veillissant cette vision c'est un peu noircie, je nous vois un peu plus, aujourd'hui,

     comme une fourmilière sur une pomme, qui prendra tout jusqu'au dernier grain!

    Ou encore comme une bactérie qui attaque une cellule, un cancer!...

    Comment voyez-vous cela vous?!!!


    1 commentaire
  •  

    Selon une philosophie, où l'on utilise la versatilité de l'eau afin d'opposer

    une image au créateur de toute chose (Dieu (peut importe le nom que vous lui donnez)),

    Il est dit qu'un jour Dieu, (que l'on peut se représenter comme de l'eau fluide)

    se sentant seul, prit alors une partie de lui même et en faconna un vase de glace

    dans se vase il se mit a y déverser de lui même et une chose merveilleuse arriva.

                          La création de l'univer (Le Big Bang) - La VIE.        


    votre commentaire
  • Il y a deux récits très différent l’un de l’autre qui explique la naissance de Jésus dans le deuxième testament?

     

    Luc et Mathieu


    -Jésus fut enveloppé dans des langes

      Les langes étant les habits d’un futur héritier du trône ou future roi.

      (Référence au roi David)

    -Néron qui ordonne la mise a mort de tous les premiers nés,

      n’est jamais arrivé historiquement. (encore là une référence à Moise)

    -L’étoile de Bethléem, aucune comète n’est passée dans le ciel avant ou après,

      encore moins pendant la naissance de Jésus. (ainsi L’étoile se réfère à l’étoile de David)

    -Jésus fut déposé dans la mangeoire pour le bœuf (la vache sacrée!!!)

      Une parabole pouvant vouloir dire qu’il veut représenter Jésus comme la nourriture de l’esprit.

    - Les trois rois mages de différentes nationalités,

      voudrait pour sa part annoncer que son message est pour tous et toutes.


    * Fils de dieu –

    était utilisé à l’époque de Jésus pour désigner une personne désignée comme

    un héros,

    mais pour Jésus être les fils de dieu voulait dire soit comme lui soit divin.

     

    Il est utilisé aujourd’hui avec une connotation complètement opposée à celle que Jésus aurait voulu enseigner.

     

    * L’homme qui fut ramené à la vie par Jésus dans la Bible,

    en réalité il avait été excommunié mot qui en hébreu s’associait  à la mort de l’âme

     


     

    Voyons la réalité en face, pour ce qui est de Jésus, le mariage ainsi que les enfants!.!.!

     

    Jésus étant Juif et surtout  un Rabin, nous pouvons nous rendre à l'évidence,

    (pour ceux qui connaisse un peu ce que cela implique)

    Ne pas se marier aurait été mal vue par ses paires,

    ce qui expliquerait la présence de Marie à ses côtés, pas mal partout...

    (Et il l'embrassait souvent sur la bouche!)

    Et tant qu'a y être (une femme à tes côtés) des enfants! Peut-être?

     


    1 commentaire
  • Dieu a transmis à l'humanité les Dix Commandements à travers Son serviteur Moïse,

    le peuple d'Israël ayant été désigné pour apporter à l'humanité le salut,

    la Loi vécue de Dieu par une vie exemplaire.

    Les Dix Commandements sont des extraits de la Loi absolue et parfaite de Dieu.

    Cette Loi de Dieu c'est la vie.

    La vie, Dieu, est tout en tout,

    multitude infinie et plénitude de l'existence.

     Elle est dans chaque aspect de la Loi, comme dans chaque commandement, la vie se révèle aux hommes par la mise en pratique, l'accomplissement, et l'action quotidienne.

    Que celui qui la veut la prenne. Que celui qui la refuse, la laisse.

    Celui qui veut comprendre la vie peut utiliser chaque commandement de Dieu comme

     un portail menant à la plénitude de la vie - de la vie en Dieu, dans l'Esprit de Dieu.

    Il est important de rappeler ici que les commandements

    - comme toutes les vérités divines -     

    ne devraient pas rester lettre morte, mais devraient être vécus.

    Alors seulement nous pouvons comprendre en profondeur la Parole de Dieu,

    Ses indications pour notre vie terrestre, Ses commandements.


    votre commentaire
  •  Je suis le Seigneur, ton Dieu. Tu n'auras pas d'autres dieux à côté de Moi.

     Ne te fais pas d'image et ne fais de comparaison ni de ce qui se passe au ciel,

     ni de ce qui se passe ici sur la terre, ni de ce qui se passe dans l'eau et sous la terre.

    Je pense personnellement qu’une grande partie des religions existantes qui utilisent

    les dix commandements dans leur pratique, enfreint se premier commandement...

     

    Je pense aussi qu’il est correct de vouloir étudier les différents personnages historiques,

    (comme Jésus, Bouda, ...) sans leur vouer un culte ou sans les vénérer.

     

           Tu n’auras point de rituel, et tu ne reproduiras point d’objets pour me représenter.

     

    Là on est vraiment dans la merde, partout nous suivons des rituel et même,

    des rituels que nous ne comprenons pas ou qui appartiennent à

    d’autres philosophies ou religions que celle que nous pratiquons.

     


     Le premier aspect contenu dans le premier commandement c'est :

    «Je Suis le Seigneur, ton Dieu.» cette phrase est fondamentale car Dieu est tout ce qui existe ;

    Il est l'Esprit de la vie .

    Cette affirmation contient donc en elle l'origine et le but de l'homme.

    Dans le premier commandement on lit encore : 

     «Tu n'auras pas d'autres dieux à côté de Moi»

    Pourtant les hommes vénèrent bien »d'autres dieux«.

     Pas par rapport aux personnages des différentes religions, mais;  

    Ce sont plutôt par exemple nos désirs extrêmes, nos passions, notre convoitise, 

    en un mot tout ce à quoi les hommes aspirent de façon disproportionnée.   

     (Argent – Artistes – Anges – Entités – Drogues ...)<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    Lorsque nous entretenons des désirs extrêmes et pressants, 

    des convoitises et des passions en leur consacrant beaucoup de temps  

    en sentiments, en sensations et en pensées, 

    nous prions en quelque sorte des idoles dont nous sommes tributaires. 

    A la catégorie des "autres dieux" appartiennent également tous ceux et celles 

    que nous plaçons au-dessus de nous, ceux que nous honorons et louons 

    au lieu de les considérer tout simplement pour ce qu'il sont, à savoir des égales.
     <o:p></o:p>

    Dans le premier commandement on lit plus loin : 

    «Ne te fais pas d'image et ne fais de comparaison ni de ce qui se passe au ciel, ni de ce qui se passe ici sur la terre, ni de ce qui se passe dans l'eau et sous la terre.»

    L'Esprit de Dieu réside EN (La vie qui coule dans nos veines) chaque être humain.        Pour s'adresser à Dieu, pas besoin d'image extérieure devant laquelle se prosternée et adoré. Non pour cela il faut simplement se rende dans notre intérieur où l’on y prie Dieu. Pas besoin de statues, de tabernacles, d'image du crucifié ou d'autres choses de ce genre,    car l'Esprit de Dieu est vivant en nous et en chaque homme. 

    C'est à LUI qu'il faut s'adresser. C'est LUI le soutien auquel nous devons avoir recours. <o:p></o:p>

    Chaque image "pieuse" s'apparente également à un "dieu",

    car honorer une représentation extérieure détourne du vrai Dieu. <o:p></o:p>

    Dans le premier commandement il est également indiqué que nous ne devrions pas

    nous faire une image de ce qui se passe ici sur la terre, ainsi que dans l'eau et sous la terre.

    Nous pouvons comprendre le sens de tout cela quand nous comprenons   

    que tout ce que nous voyons ici-bas ne constitue pas la réalité. 

    En fait notre oeil physique ne voit que l'enveloppe qui cache en elle la vie, l'Esprit.

    Il serait faux de croire que la vie telle qu'elle se manifeste sur la terre

    - par exemple sous la forme d'une fleur ou d'un animal... - 

    correspond à la force de création de Dieu. 

    L'essence de la vie est dans la fleur, dans l'animal, c'est Dieu. 

    La forme extérieure n'est que l'enveloppe matérielle. <o:p></o:p>

     


    votre commentaire